Défis rencontrés actuellement par l’industrie de logistique

actuellement par l'industrie de logistique

L’industrie de la logistique est un rouage essentiel de toute industrie dans tout pays ou économie. Elle joue un rôle essentiel dans la promotion d’opérations harmonieuses, en veillant toujours à ce que les marchandises atteignent leur destination au bon moment.

Récemment, cependant, le secteur a été confronté à une multitude de défis. Ceux-ci ont obligé les acteurs du secteur à s’adapter et à s’ajuster afin de pouvoir continuer à répondre aux besoins et aux attentes de leurs clients.

En tant que participant à ce secteur, il est utile d’avoir une idée claire de certains des défis que vous êtes susceptible de rencontrer au cours de votre gestion des opérations.

En connaissant ces défis, vous serez mieux à même de comprendre comment y faire face s’ils se présentent à l’avenir. Voici un bref aperçu de certains d’entre eux.

L’augmentation du coût du carburant

L’un des plus grands défis auxquels l’industrie de la logistique est continuellement confrontée est l’augmentation du prix du carburant. L’augmentation du prix du carburant entraîne une hausse des coûts de transport, ce qui se répercute sur le coût global du transport des marchandises d’une destination à une autre.

L’augmentation des frais de carburant s’accompagne toujours d’une augmentation des suppléments appliqués aux taux de fret, et les clients doivent payer davantage pour couvrir les taux supplémentaires.

Les acteurs de ce secteur tentent de lutter contre ce problème de différentes manières.

Certains ont eu recours à la réduction du nombre de transporteurs en redistribuant leurs activités entre un nombre réduit de transporteurs, puis en négociant de meilleurs tarifs. D’autres ont également eu recours au regroupement des expéditions afin de bénéficier de tarifs de gros.

Cependant, ces deux approches ont aussi leurs inconvénients. Par exemple, la redistribution du fret peut entraîner une dépendance excessive à l’égard de quelques transporteurs, tandis que le regroupement des envois peut entraîner des retards de livraison qui peuvent, à leur tour, avoir une incidence sur la satisfaction des consommateurs.

Manque de main-d’œuvre

Le manque de main-d’œuvre n’est pas un défi nouveau pour le secteur de la logistique. Pendant très longtemps, le secteur s’est appuyé sur des travailleurs intérimaires pour tenter de combler le déficit de sa main-d’œuvre. Toutefois, cette méthode n’a pas été entièrement couronnée de succès et le secteur est toujours en train de recruter différents types de professionnels.

En ce qui concerne les professions de l’industrie, celle-ci a toujours besoin de chauffeurs. La conduite de camions est un travail exigeant, et bien qu’il y ait de nombreuses ouvertures à tout moment, il semble qu’il n’y ait pas assez de conducteurs pour occuper les postes.

Cette situation est encore aggravée par le fait que certains services gouvernementaux obligent les entreprises à être très strictes lorsqu’elles recrutent des conducteurs logistiques. Cela réduit considérablement le nombre de conducteurs potentiels, ce qui aggrave encore les problèmes du manque de main-d’œuvre dans le secteur.

Améliorer la visibilité de la chaîne d’approvisionnement

Pour favoriser des livraisons précises et ponctuelles, il est essentiel que les entreprises de logistique assurent une visibilité totale de chaque aspect de la chaîne d’approvisionnement.

Des entreprises telles qu’Amazon et Walmart ont fait en sorte que leurs clients puissent facilement suivre leurs livraisons et savoir précisément où se trouvent leurs marchandises.

Les consommateurs du secteur de la logistique commencent à attendre un niveau de visibilité similaire pour leurs expéditions.

Ils veulent savoir où se trouvent leurs marchandises et souhaitent avoir la possibilité de les suivre depuis le confort de leur foyer.

Il est donc nécessaire que les sociétés de suivi disposent de systèmes de suivi avancés. Il est important de s’assurer que les clients connaissent l’itinéraire et le calendrier de leur envoi, et qu’ils reçoivent des notifications en cas de retard ou de perturbation au cours du processus.

Idéalement, les entreprises de logistique devraient assurer la visibilité de l’ensemble du flux, depuis l’entrepôt jusqu’au point de livraison.

Contrôler des réseaux de plus en plus complexes

Avec l’arrivée de nouveaux acteurs et la création de nouveaux marchés, les réseaux de la chaîne d’approvisionnement sont en constante expansion.

Avec un réseau complexe, vous pouvez vous attendre à des défis complexes. Cela implique qu’il y aura une augmentation des coûts sans une augmentation correspondante de la visibilité.

Il est donc difficile pour la plupart des entreprises de logistique de faire preuve de résilience et d’agilité, ce qui entrave leur capacité à fonctionner sans heurts.

L’un des meilleurs remèdes pour les entreprises de logistique face à des réseaux disjoints est d’utiliser des solutions numériques pour la gestion du transport de bout en bout.

Grâce à ces solutions, les entreprises peuvent transformer des réseaux défaillants en opérations fluides. La mise en œuvre de ces solutions peut être coûteuse au départ, mais elle s’avérera extrêmement bénéfique pour le succès de l’entreprise.

Réglementations gouvernementales

Les gouvernements ont généralement une forte emprise sur les expéditions mondiales. Prenez un pays comme les États-Unis, par exemple. Il existe plus de 40 agences directement concernées par les envois internationaux et plus de la moitié d’entre elles ont le pouvoir de retenir et de libérer les marchandises.

Cela signifie qu’il y a beaucoup de paperasserie pour faire dédouaner les marchandises. En outre, la fiscalité, ainsi que les lois sur les permis de zonage pour les expéditions nationales et internationales, ont un impact considérable sur la logistique.

Préoccupations environnementales

La croissance expansive que l’on observe dans les infrastructures de transport et de logistique a nécessité un besoin d’espace supplémentaire. Par conséquent, il y a eu une augmentation des émissions de carbone et l’environnement en a été la victime.

De nombreuses entreprises de logistique donnent la priorité à la réduction des émissions de gaz à effet de serre en raison de l’impact négatif de ces gaz sur l’environnement. Les entreprises sont donc obligées de s’adapter et de réduire leur empreinte carbone.

Comme la logistique de la réduction des émissions de gaz à effet de serre n’a pas été adoptée par beaucoup, c’est un défi que de nombreux acteurs de l’industrie logistique doivent encore relever.

Finance de la chaîne d’approvisionnement

Un accès rapide et facile au financement de la chaîne d’approvisionnement est vital pour les entreprises de logistique et d’expédition, car il leur permet d’optimiser leur trésorerie et de garantir le bon déroulement de leurs opérations.

C’est d’autant plus important aujourd’hui que le monde continue de connaître des tensions géopolitiques incertaines, des fluctuations des taux de change, une augmentation des catastrophes naturelles et une hausse inattendue des droits de douane et autres tarifs connexes.

Dans ce secteur, la finance est nécessaire pour ouvrir des comptes, effectuer des paiements de vérification du fret et émettre des lettres de crédit, entre autres.

Bien qu’il existe actuellement de multiples options de financement, le traitement des factures de fret reste un défi de taille.
En effet, les taux de fret restent compliqués et divers, et il n’est pas non plus garanti que les références des transporteurs soient toujours correctes.

Il convient également de rappeler que le secteur de la logistique est une activité à forte intensité de liquidités et que tout retard dans les paiements peut avoir des répercussions coûteuses sur la chaîne d’approvisionnement.